RestoLegis ®

Partager et échanger sur la réglementation sanitaire et environnementale en restauration

Décret n°2021-1235 adaptation à l’outre-mer de la composition des repas dans les restaurants collectifs

Pas de commentaires »

Le décret fixe les seuils adaptés concernant:

  • la part de denrées alimentaires de qualité et durables (produits avec signe de qualité),
  • la part de denrées alimentaires issues de l’agriculture biologique (produits certifiés Bio),

entrant dans la composition des repas servis dans les restaurants collectifs en Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion, Mayotte, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon.

    Produits avec signe de qualité Produits Bio

Guadeloupe
Guyane
Martinique
La Réunion

du 01/01/2022 au 31/12/2025

20 % 5 %
du 01/01/2026 au 31/12/2029 35 % 10 %
Mayotte du 01/01/2022 au 31/12/2025 5 % 2 %
du 01/01/2026 au 31/12/2029 15 % 5 %
du 01/01/2030 au 31/12/2034 30 % 10 %
Saint-Martin du 01/01/2022 au 31/12/2025 20 % 5 %
Saint-Pierre-et-Miquelon du 01/01/2022 au 31/12/2029 30 % 10 %

Ce décret s’inscrit dans le cadre de l’article 24 de la loi EgAlim (article L. 230-5-1 du code rural et de la pêche maritime).

Cliquer ici pour télécharger le décret 2021-1235

ADEME: Vers une alimentation plus durable en restauration collective

Pas de commentaires »

L’ADEME a publié un guide pour sensibiliser la restauration collective au développement durable.

On retiendra en particulier que ce guide reprend chaque  exigence de la loi EgAlim dans le contexte du développement durable.

Cliquer ici pour télécharger le guide.

Note d’information relative aux matériaux et objets destinés au contact des denrées alimentaires en plastique et bambou

Pas de commentaires »

La DGCCRF a publié une note d’information pour mettre en garde quant à l’utilisation de matériaux ou objet destinés au contact des denrées alimentaires en plastique et bambou.

Cela peut concerner  de la vaisselle commercialisée, de façon trompeuse, en remplacement de la vaisselle en plastique à usage unique. Ces produits sont souvent un mélange de fibres de bambou et de mélamine

La note mentionne:

“Les matériaux et objets en plastique fabriqués à partir de bambou, très souvent destinés aux enfants, ne sont pas conformes aux dispositions réglementaires européennes harmonisées et ne peuvent pas être mis sur le marché de l’Union européenne.”

Cliquer ici pour télécharger la note.