RestoLegis ®

Partager et échanger sur la réglementation sanitaire et environnementale en restauration

Reg (UE) 2021-382: modification du Reg (CE) 852-2004.

Pas de commentaires »

Le Règlement (UE) 2021-382 modifie le Règlement (CE) 852-2004  et en particulier les annexes I et II sur les points suivants:

  • Gestion des allergènes au niveau de la production primaire,
  • Redistribution alimentaire à savoir les dispositions relatives aux dons alimentaires,
  • Développement d’une culture de la sécurité alimentaire par un engagement de la direction de l’entreprise, la sensibilisation et le rôle des personnels dans le domaine de l’hygiène.

Cliquer ici pour télécharger le Règlement

Produits locaux et réglementation sanitaire

Pas de commentaires »

L’association Agrilocal et plus particulièrement Agrilocal22 (Agrilocal des Côtes d’Armor) a rédigé trois guides pour favoriser l’achat par la restauration collective de produits locaux tout en respectant les réglementations sanitaires en vigueur en tenant compte de la situation de la cuisine par rapport à l’agrément sanitaire.

Communication de la commission européenne: lignes directrices relatives aux PMS de toutes les activités du commerce de détail y compris les dons alimentaires.

Pas de commentaires »

La commission européenne a publié un guide relatif à la rédaction d’un PMS pour l’ensemble des activités du commerce de détail (comprenant la restauration). Ce guide semble s’adresser principalement à de petites structures dans le cadre de l’application du règlement (CE) 852/2004. 

Le présent guide vise à faciliter et à harmoniser l’application des règles de l’Union européenne exigeant un plan de maîtrise sanitaire axé sur l’analyse des dangers pour les détaillants suivants: bouchers, épiciers, boulangers, poissonniers et glaciers, centres de distribution, supermarchés, restaurants, services de restauration et débits de boissons.
Cette communication montre aussi comment les détaillants peuvent adapter au commerce de détail les lignes directrices de la communication de la Commission de 2016, par exemple celles sur la flexibilité. 
Les parties relatives aux dons alimentaires complètent les lignes directrices de l’Union européenne sur les dons alimentaires, qui clarifient les dispositions pertinentes de la législation de l’Union européenne pour faciliter le respect des exigences réglementaires de l’Union européenne par les donateurs d’excédents alimentaires et les destinataires (sûreté et hygiène des denrées alimentaires, informations, traçabilité, responsabilité, etc.)

Cliquer ici pour télécharger le guide